Comment augmenter la visibilité des produits sur les lieux de vente ?


Malgré le succès des boutiques en ligne, 60% des achats s’effectuent encore sur les lieux de vente et plus de 40% des Français décident des articles qu’ils veulent acheter une fois au magasin. La décision du consommateur est notamment conditionnée par le

prix, la qualité et la nature du produit, mais elle dépend particulièrement de la présentation de l’objet. Pour être concurrentielle, chaque enseigne doit alors tout mettre en oeuvre pour séduire la clientèle cible.


Le merchandising : un outil clé du marketing opérationnel


La qualité de l’offre et l’originalité de son packaging sont des éléments indispensables permettant de vendre rapidement un produit.

Mais, on oublie souvent l’emplacement et la mise en valeur des articles sur les lieux de vente. C’est une technique que l’on appelle communément le merchandising. C’est un outil essentiel du marketing opérationnel. Il regroupe l’ensemble des méthodes visant

à augmenter la visibilité des produits sur les rayons et dans les vitrines afin de faciliter l’écoulement des stocks et d’optimiser la rentabilité de ces derniers.


Le recours à cette stratégie est à la fois indispensable autant pour le distributeur que pour le producteur. Si pour le premier, il a pour objectif de rentabiliser rapidement le linéaire de son magasin, pour la marque, cette technique sert à améliorer sa notoriété.

Seulement, un bon merchandising dépend de plusieurs facteurs. Il faut en premier lieu définir avec minutie l’emplacement des produits et la surface de vente qui leur sera attribuée, soigner leur mode de rangement et enfin, sélectionner le matériel de

présentation avec soin.


Les secrets d’un bon merchandising


Un bon merchandising se base sur l’exploitation de nombreux éléments. Dans un premier temps, il convient de bien choisir l’emplacement des produits. Pour les articles d’épicerie fine par exemple, l’idéal est de miser sur les zones chaudes, la tête de

gondoles et l’allée principale. Toutefois, le producteur ne peut avoir qu’un rôle de conseiller et d’incitateur, car la décision finale reviendra uniquement au distributeur. Il placera les objets en fonction de ses propres intérêts et selon les caractéristiques

spécifiques de son magasin. Pour une présentation à la fois efficace et attractive, de nombreuses enseignes font désormais appel à une entreprise PLV.

En revanche, afin d’augmenter la visibilité de leurs produits, les marques sont libres de théâtraliser ou de décorer les linéaires qui leur sont attribués. Selon la nature de l’offre et les résultats souhaités, elles peuvent utiliser différents types de matériels tels que les

accessoires de PLV automatique, les présentoirs, les kakemonos ou encore les bacs décoratifs.


Source : DOCaufutur

14 vues